Culture de Teuchitlan

La Culture de Teuchitlan est une société précolombienne complexe qui occupait les zones correspondant aux Etats mexicains modernes de Nayarit et de Jalisco.



Catégories :

Mésoamérique - Histoire du Mexique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Connu essentiellement de cette architecture, la tradition de Teuchitlán... (source : worldlingo)
  • La culture créateur des constructions en Guachimontones reçoit le nom de Tradition Teuchitlán, et a eu sa période d'apogée entre les ans 200 et 400 d.... (source : fr.wikilingue)
  • ... énorme pyramide circulaire, prend une importance de plus en .... dans l'occident (culture Teuchitlan) et le nord-ouest du Mexique (culture Chalchichuites)...... Peuple sans écriture mais forts d'une tradition orale, ... (source : halshs.archives-ouvertes)
Reconstitution du'Cercle 2' (au premier plan) et du'Cercle 1'à Guachimontones
Photo mise à disposition par Chris Wass
Ouest Mexicain et tradition de Teuchitlan

La Culture de Teuchitlan est une société précolombienne complexe qui occupait les zones correspondant aux Etats mexicains modernes de Nayarit et de Jalisco. Quoique les premières traces d'architecture appartenant à la tradition de Teuchitlan soient apparues dès 300 av. J. C. , son essor est le plus souvent daté de la fin de la période formative, en 200 de notre Ere [1]. La tradition s'est éteinte subitement à la fin de la Période Classique, vers 900 de notre ère. [2]

La tradition Teuchitlan est remarquable par ses places centrales circulaires et ses pyramides coniques. Selon le chercheur Phil Weigand, ces structures inhabituelles sont "uniques dans toute l'architecture méso-américaine et n'existent même nulle part ailleurs dans le monde". [3]

La tradition de Teuchitlan est le développement d'une culture plus ancienne, la culture des tombes à puits, mais avec un glissement à partir de petits centres vers des sites plus grands tels que Guachimontones[4].

Guachimontones

Le site archéologique de Guachimontones, localisé juste en dehors de la Teuchitlán des temps modernes, dans l'état de Jalisco, est le site le plus grand et le plus complexe de la tradition de Teuchitlan[5]. Le centre de l'ancienne cité était occupé par trois zones circulaires, chacune avec en son centre une pyramide circulaire s'étageant sur plusieurs niveaux. Il existe au total dix de ces "cercles" à Teuchitlan, s'étendant sur quatre places rectangulaires et deux jeux de pelote parmi énormément d'autres structures plus petites[6].

Les pyramides circulaires sont censées être un cosmogramme qui représente la structure mythologique de l'univers, et les deux piliers circulaires qui ont été disposés en leur centre l'Arbre du monde mésoaméricain Sur la base de tableaux vivants représentés sur de nombreuses céramiques qui ont été retrouvées, on pense aussi qu'il existe une parenté avec les cérémonies du volador célébrées à partir d'un poteau[6].

Structure sociale

Il existe plusieurs caractéristiques d'une société hiérarchisée présentes au sein des populations relevant de la tradition de Teuchitlan - les places circulaires, par exemple, étaient réservées à l'élite [6]. Cependant, si on se base sur l'existence de sites semi-fortifiés creusés dans la passe à la périphérie de la zone principale de Teuchitlan, on estime que la zone plus étendue de la tradition de Teuchitlan était politiquement divisée[7].

Fin de la tradition

Le début de la période postclassique à l'ouest du Mexique, comme dans le reste de la Méso-Amérique, a été marqué par des changements brusques. Aux environs de 900 de notre ère, les pyramides circulaires, les places et les ensembles concentriques ont commencé à être remplacés par une architecture rectangulaire plus prosaïque [5] - la tradition de Teuchitlan avait subi un "effondrement total et définitif", un changement si brusque qu'on a supposé qu'il avait été génèré par une cause extérieure, peut-être par l'expansion du Royaume tarasque[8].

Notes

La pyramide conique de'Cercle 2', à Guachimontones
Photographie mise à disposition par Nancy


  1. See Smith, p. 24.
  2. Beekman (2000) abstract.
    *Also Weigand and Beekman (1999).
  3. Weigand (2001), p. 402.
     : Michæl E. Smith écrit : "Le schéma circulaire et la structure de ces constructions est unique en Méso-Amérique ", mais mentionne les "capitales circulaires "des cultures parthes et sassanides, p. 22.
  4. Beekman (1994) p. 3.
  5. Weigand and Cárdenas.
  6. Weigand and Beekman (1999).
  7. Beekman, 1994. Beekman, 1996.
  8. Williams.

Références

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : teuchitlan - tradition - circulaires - beekman - weigand - structures - guachimontones - culture - pyramides - and - cercle - zones - places - centres - sites - jalisco - architecture - fin - période - méso -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_de_Teuchitlan.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu