Émile Henry

Fondée en 1850, et localisée en Bourgogne, Emile Henry est un fabricant de céramique allant au four, vaisselle et ustensiles pour la cuisson des produits.



Catégories :

Fabricant de céramique - Céramique - Entreprise en Bourgogne

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Emile Henry est le spécialiste de la poterie culinaire. Grâce à son procédé de fabrication unique, sa vaisselle, ses moules et plats, cocottes, sauteuses, ... (source : emilehenry)
  • Batteries de cuisine | Spécialités - Plats de service en poterie disponibles dans l'une des ... Plat ovale à oreilles émile henry 27 cm couleur "pastis"... (source : despreslaporte)
  • Un wok en céramique invraisemblable, qui passe de la flamme au four et révèle l'ensemble des saveurs ! Avec sa céramique culinaire dernière génération, Émile Henry... (source : twenga)
Emile Henry Logo.gif

Fondée en 1850, et localisée en Bourgogne, Emile Henry est un fabricant de céramique allant au four, vaisselle et ustensiles pour la cuisson des produits. Actuellement la société qui emploie plus de 200 personnes sur ses différents sites de Marcigny (4 unités de fabrication, 1 centre de stockage), reste une référence européenne dans la production de poterie culinaire et vend ces produits dans plus de 50 pays du monde, surtout grâce à ces filiales commerciales "Emile Henry USA" et "Emile Henry Japan".

Historique

Jacques Henry dirige un petit atelier à Marcigny, au sud de la Bourgogne. La production est variée : cruches, marmites, casseroles, plats, assiettes... et est construit sur 2 manuel de roues. 2 fours chauffés au bois sont utilisés pour le tir.

Paul Henry prend le relais de son père, et de 1882 à 1894, il s'installe à Paris pour élargir sa clientèle. 40 personnes sont employées et les fours fonctionnent au charbon. Des tours mécaniques, actionnés par un moteur à gaz pauvre, remplacent les tours à main.

Emile Henry reprend la société. Né en 1885, il va à la guerre en 1914. La concurrence est forte auprès des producteurs de batteries de cuisine en métal, ce qui conduit à de nombreuses fermetures de poteries. La clientèle parisienne reste cependant fidèle et assure 40 % des débouchés. L'effectif atteint 50 personnes. Les produits fabriqués sont bruts pour l'horticulture et émaillés pour le culinaire.

Quand Emile meurt en 1950, Maurice Henry se retrouve à la tête de l'entreprise à 32 ans. Les augmentations de production de 1 100 T en 1950 à 3 000 T en 1965 et 5 000 T en 1975. Les poteries pour l'horticulture est arrêté en 1980 pour se concentrer exclusivement sur la poterie culinaires vernissée. La cuisson passe du charbon à l'électricité, puis au fuel et au gaz, réduisant les cycles de cuisson d'une semaine à 72 h. puis 12 h. et enfin 4 h. L'effectif monte à 200 personnes. L'export se développe au Danemark, au Benelux, en Angleterre pour atteindre 15 % du chiffre d'affaires.

Après avoir dirigé l'entreprise avec son père Maurice depuis 9 ans, Jacques Henry définit de nouveaux objectifs : - Développer un produit plus résistant en utilisant un procédé unique : Ceradon - Développer une marque forte et reconnue : Emile Henry - Développer le marché à l'exportation (50 % des ventes proviennent de plus de 50 pays en dehors de la France). Pour faire face à son expansion, la société double sa capacité de production entre 1989 et 1992, en construisant deux nouvelles usines, toujours dans le berceau de l'entreprise, à Marcigny.

Notes et références

  1. (fr) Poterie culinaire : Fête des Mères… Emile Henry lance son e-boutique ! sur www. 24hsante. com. Consulté le 12 août 2010.

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : henry - emile - poterie - produits - société - personnes - production - culinaire - jacques - four - cuisson - marcigny - 1950 - maurice - entreprise - développer - 1850 - bourgogne - 200 - sites -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Henry_(soci%C3%A9t%C3%A9).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu