Eugene Fidler

Eugène Fidler, peintre et céramiste français est né à Balti en 1910. Il est mort à Roussillon en 1990.



Catégories :

Céramique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Cet ouvrage important sur l'œuvre polymorphe d'Eugène Fidler (1910-1990), ... Dessins, collages, gravures, peintures à l'huile, céramiques : sa grande passion... la Bessarabie conduit Fidler à s'installer dans le sud de la France, ... (source : biroediteur)
  • L'Atelier Fidler, atelier de céramique et de peinture, existe depuis 40 ans près du village de Roussillon-en-Provence, au cœur du Luberon. Eugène et Edith... (source : 123people)
  • À l'occasion du centenaire de l'apparition d'Eugène Fidler, l'Atelier Fidler présente l'édition du livre dédié à la vie ainsi qu'à l'œuvre de l'artiste, ... (source : atelierfidler)
Fichier :E Fidler 2. jpg
Eugène Fidler

Eugène Fidler, peintre et céramiste français est né à Balti (Roumanie) en 1910. Il est mort à Roussillon (Vaucluse) en 1990.

Eugène Fidler fait partie des céramistes de «L'Âge d'Or de Vallauris» et il est aussi connu comme peintre collagiste et aquarelliste. Ses œuvres ont été acquises par des collectionneurs du monde entier. A exposé en France ainsi qu'à l'étranger.


Biographie

1910 : Naissance à Balti, ville russe (à l'époque) de Bessarabie.

1917 : Naissance à Varsovie de sa sœur Aline, qui deviendra pianiste.

1918 : Sa famille s'installe en France, après un passage par Varsovie.

1918-1928 : Études primaires et secondaires en Suisse, en Allemagne et au lycée Masséna de Nice.

1928-1930 : Effectue son service militaire. Est naturalisé français.

1930-1937 : Études artistiques à l'École des Beaux Arts de Paris, puis à l'Académie Julian.

1937 : Retourne à Nice, suite au décès de son père, Aron Fidler.

1940 : Épouse Edith Giler, qui a fui l'Allemagne nazie avec sa famille. S'installe à Mougins. Apprend la céramique.

1943 : Fuit la Côte lors de l'arrivée des occupants allemands pour se réfugier à Roussillon. Peint et travaille la céramique avec sa femme Edith : ils produisent des boutons, des colliers et des boucles d'oreille. Expose sous le faux nom de Apportéer pour échapper aux lois anti-juives. Rencontre Samuel Beckett et le peintre Henri Hayden, tous deux aussi réfugiés.

1944 : Libération de la Provence. Retour à Mougins. Edith et lui produisent des objets utilitaires en céramique (des cendriers, vases, plats, bougeoirs etc.... )

1947 : Naissance de sa fille aînée, Catherine.

1950 : Divorce et part travailler à Paris.

1952 : S'installe à Vallauris où il expose régulièrement.

1956 : Epouse Edith Ramos, venant des Açores, qui apprend la céramique et travaillera ensuite à ses côtés.

1956 : Naissance de leur fille Nathalie.

1969 : S'installe à Roussillon. Voyages habituels à travers toute l'Europe et les Amériques.

Peint et travaille la céramique à Roussillon-en-Provence jusqu'à sa mort en 1990.

Travaux

Le saltimbanque

En peinture, Eugène Fidler a travaillé de nombreuses techniques dont l'huile, l'aquarelle, la gravure, la linogravure, le crayon graphite, et même la pointe feutre, mais c'est celle du collage qu'il a le plus exploitée.

Indépendant des modes et des tendances, il a développé son propre style artistique en s'inspirant de sa mythologie et de son univers personnels, mais aussi des découvertes occasionnées par ses voyages.

En céramique, il a utilisé la terre chamottée, principalement, sans tourner, mais en façonnant toutes ses pièces à la main. Ami des céramistes du «Tryptique», il fait partie de ceux qui expérimentent diverses techniques de cuisson et d'émaillage, et d'empreintes. Il est cité par Anne Lajoix dans «L'Âge d'Or de Vallauris».

Il a aussi réalisé des travaux plus importants en taille dans le cadre du 1% (loi Malraux), pour les Résidences de France, à Cannes, et pour une école à Plessis-Bouchard.

Expositions

- Cannes, Galerie Martin-Gruzon, avec Delpierre, Krizek, Diato et Gilbert Portanier (1949)

- Vallauris au Nérolium ainsi qu'à la Biennale de Céramique d'Art

- Barcelone – Sala Gaspar (1958)

- Cannes, Galerie 65 et Galerie Art de France (1961)

- Nice - Galerie de l'hôtel Plaza (1965)

- Los Angeles – Philadelphia Gallery

- San Remo - Galerie Beniamino (1968)

- Avignon – Galerie Odile Guérin (1973)

- Bonn (Allemagne) Exposition individuelle à l'Institut français (1979)

- Le Caire – Résidence Consulaire (1981)

- Ménerbes-en-Provence - Galerie Cance-Manguin – (1982)

- Zûrich – Galerie Kringel (1985)

- Verbier – Atelier Flaminia (1990)

- Oberhausen (Allemagne) collection permanente du musée Städische Galerie Schloss.

- Château-Musée de Cabriès, France, 1999, collages présentés aux côtés des céramiques de Roger Capron.

Publications

- Catalogue du Musée de Saint-Paul, Première exposition des peintres et sculpteurs de l'Ecole de Saint-Paul. Éditions Musée de Saint-Paul, France 1964.

- Catalogue Concours National de la Céramique d'Art, Vallauris, France 1966.

- Catalogue Première Biennale Internationale de Céramique d'Art, Vallauris, France, 1968.

- Eugène Fidler – Collages, par Jean-Marie Dunoyer et Jean Lacouture, Éditions des Presse de l'Imprimerie de l'Union, Paris, France, 1977.

- Catalogue Sixième Biennale Internationale de Céramique d'Art, Vallauris, France, 1978.

- Picasso's Concrete Sculptures, par Sally Fairweather, Éditions Hudson Hills Press Inc. New-York Etats Unis, 1982.

- Catalogue du Musée Städische Galerie Schloss Oberhausen, Allemagne, 1988.

- Déjà une gériatrie nouvelle, illustrations par Eugène Fidler, Éditions Réalités Sociales, Lausanne, Suisse, 1988.

- L'Âge d'Or de Vallauris, par Anne Lajoix, Éditions de l'Amateur, Paris, France, 1995.

- Damned to Fame. The Life of Samuel Beckett, par James Knowlson, Éditions Bloomsbury Publishing, London – United Kingdom, 1996.

Films

- Film de Binder : «Eugène et Edith Fidler : À l'Atelier.» Exposition à l'Institut français de Bonn – Allemagne, 1979.

- Film de James Knowlson, Interview for the Beckett Project : Eugène Fidler, Virginia – Etats Unis, 1989.

- FR3 – Région – Fidler, Exposition au Château Musée de Cabriès, France, 1999.


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : france - fidler - céramique - galerie - eugène - vallauris - allemagne - arts - musée - éditions - edith - expositions - catalogue - peintre - français - roussillon - naissance - installe - paris - céramiste -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugene_Fidler.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu