François Gonord

François Gonord, -1822 Paris) est un artiste français : dessinateur au crayon, silhouettiste, peintre de miniature sur porcelaine ou ivoire du XVIIIe siècle.



Catégories :

Naissance en 1756 - Décès en 1822 - Graveur français - Peintre portraitiste français - Porcelaine - Céramique

François Gonord, (1756 Saint-Germain-la-Campagne (Eure) -1822 Paris) est un artiste français : dessinateur au crayon, silhouettiste, peintre de miniature sur porcelaine ou ivoire du XVIIIe siècle.

Biographie

Il est le fils du graveur Pierre Gonord. Il vient particulièrement jeune à Rouen où il suit les cours de dessin de J. -B Descamps

Il fut un des premiers silhouettistes professionnels.

Le 28 février 1788, Gonord fait paraître un avis dans le Journal de Paris il y indique «Premièrement il continuera de faire des portraits à la Silhouette … secondement il ajoute la coiffure et le genre de costume qu'on porte qu'il nomme silhouette à l'anglaise» [1].

Son atelier au 167 du Palais- Royal était signalé par une enseigne figurant des silhouettes. Il est aussi réputé pour avoir réalisé des portraits au physionotrace. Son portrait a té réalisé par Quenedey et Chrétien

En l'an VII, il fait paraître une collection des portraits des membres composant le Corps législatif. Ce sont de petits médaillons sur fond noir, encadrés, au nombre de quarante sur chaque feuille ; il y en a quatre livraisons au moins.

Il voyagea à Vienne en Autriche où il est réputé pour son ouvrage «De l'illustre noblesse de Vienne, d'Hongrie, et de Prague, contenant 1024. Silouettes dessinèes et dédièes a la même par François Gonord suivie d'une idèe sur la phisionomie A Vienne chez Jean Thomas de Trattner, 1781»

Il travailla aussi à Londres et Genève en 1789.

Il se fixe à Paris en 1800.

Il invente un procédé permettant d'imprimer sur porcelaine, principe de la décalcomanie avec une seule planche gravée en taille-douce, des dessins de différentes dimensions qui fut breveté en 1818 Il travailla pour la Manufacture de Sèvres [2]

Notes et références

  1. Patrick Désile : Généalogie de la lumière : du panorama au cinéma L'Harmattan
  2. Régine de Plinval de Guillebon : La porcelaine à Paris sous le consulat et l'Empire Droz

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : gonord - silhouette - paris - portraits - françois - porcelaine - vienne - silhouettiste - dessin - fut - paraître - réputé - réalisé - travailla -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Gonord.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu