Manufacture de porcelaine de Nymphenburg

A la suite à son accession au trône en 1745, Maximilien III Joseph de Bavière décrète la fondation d'une manufacture de porcelaine qui est dans un premier temps installée à Au-Haidhausen, une banlieue de Munich.



Catégories :

Porcelaine - Céramique - Entreprise de fabrication allemande

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La Manufacture de Porcelaine de Nymphenburg est entièrement classée monument historique. Ateliers · Énergie hydraulique»... (source : nymphenburg)

48° 09′ 36″ N 11° 30′ 27″ E / 48.1601, 11.5074 La manufacture de porcelaine de Nymphenburg (en allemand : Porzellanmanufaktur Nymphenburg), est une manufacture de porcelaine localisée dans le palais de Nymphenburg à Munich, en Bavière, fondée en 1747 par Maximilien III Joseph de Bavière.

Groupe en porcelaine par Bustelli, les amours ardentes, 1760, 14.4 cm.
Perroquet en porcelaine, 1915

Historique

A la suite à son accession au trône en 1745, Maximilien III Joseph de Bavière décrète la fondation d'une manufacture de porcelaine qui est dans un premier temps installée à Au-Haidhausen, une banlieue de Munich.
Le succès est loin d'être immédiat et il faut attendre 1754 pour que la manufacture maitrise le processus de fabrication, 1755 pour que les premières commandes de la cour arrivent et 1756 pour que les décors en couleur soient intégrés. En 1758, la direction de la manufacture est confiée au comte Sigmund von Haimhausen. En 1761, elle déménage sur le site du palais de Nymphenburg où elle se trouve toujours actuellement.

Au sculpteur Franz Anton Bustelli (1723-1763), maitre de sculptures en porcelaine pleines de charme rococo, succèdent Dominikus Auliczek (1734-1804) et Johann Peter Melchior qui assurent la transition vers le néoclassicisme.

En 1822, l'architecte Friedrich von Gärtner est appelé directeur artistique, ce qui n'empèche pas les commandes de se diminuer et la situation financière de se détériorer. En 1856, la création artistique est arrêtée et la manufacture privatisée. Elle s'oriente alors vers une production conçue pour des usages techniques, sanitaires et médicaux.

En 1887, Albert Bäuml (1855-1929) prend les commandes de la manufacture avec l'objectif affiché de retrouver la grandeur passée de la porcelaine de Nymphenburg. Il «redécouvre» Bustelli et , en paralléle avec la production de copies historiques de style rococo produit des pièces originales dans le Jugendstil à la mode.

Depuis 1975, la manufacture est louée par le land de Bavière au Fond de compensation Wittelsbach (Wittelsbacher Ausgleichsfonds).

Musée

Le palais de Nymphenburg abrite les collections de Bäuml au sein du musée de la porcelaine de Nymphenburg.

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : manufacture - porcelaine - nymphenburg - bavière - palais - munich - bustelli - commandes - bäuml - maximilien - iii - joseph - historique - von - site - rococo - vers - artistique - production - musée -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Manufacture_de_porcelaine_de_Nymphenburg.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu