Terre à pipe

Terre à pipe, nom ancien d'une argile plastique ou d'un kaolin : Pierre-Joseph Buc'hoz la classe dans les marnes : «La seconde espèce de Marne est la terre à pipe, Marga argillana pinguedinem imbibens, calore indurabilis».



Catégories :

Porcelaine - Céramique - Argile

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La céramique en Belgique de la préhistoire au milieu du XIXe siècle... la- pipe - en- terre -dandenne-et-ses-marques La pipe en terre d'Andenne et ses marques... (source : ceramandenne)
  • Définitions de terre de pipe, synonymes, antonymes, dérivés de terre de pipe, dictionnaire analogique... céramique (matière) [Classe]. terre de pipe (n. f. )... (source : dictionnaire.sensagent)

Terre à pipe, nom ancien d'une argile plastique ou d'un kaolin : Pierre-Joseph Buc'hoz la classe dans les marnes : «La seconde espèce de Marne est la terre à pipe, Marga argillana pinguedinem imbibens, calore indurabilis». Cette terre servait à fabriquer des pipes, de la faïence, de la porcelaine (plats et assiettes), des statuettes religieuses. Elle était transportée jadis dans des paniers en osier hollandais nommés mandes. La terre à pipe est onctueuse, douce, plastique et liante, facile à travailler, elle blanchit au feu et prend un enduit de verre.

«C'est une terre tendre, liante et légère, douce au toucher. On la travaille facilement sur le tour : elle blanchit au feu. Il y en a de différentes couleurs : celle qui est grise permet de faire la belle faïence ; celle qui est blanchâtre permet de faire des pipes. Cette terre est argileuse, et contient parfois, mais accidentellement, légèrement de craie : si on lui fait subir un degré de feu violent et continu, elle prend alors à sa surface un enduit qui est une espèce de vernis vitreux.»

Les plus belles terres à pipe s'appelaient derles, on les trouvait dans un gîte à Andenne et dans quelques autres sites. On l'extrayait à la pioche, on la transportait dans des paniers en osier nommés mandes. Le trafic de la derle se faisait sur la Meuse, vers Gouda où se trouvait la manufacture de pipes.

Ne pas confondre : quand à l'argile, au sable, on ajoute de la chaux cela porte le nom de terre de pipe.

Notes et références

  1. Traité de minéralogie, par Armand Dufrénoy
  2. Mémoires de la Société royale des sciences de Liège

Annexes

Liens externes

*Archéoweb : Terre à Pipe

Bibliographie

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : pipe - terre - faïence - argile - feu - nom - plastique - marnes - espèce - servait - jadis - paniers - osier - hollandais - nommés - mandes - douce - liante - blanchit - prend -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Terre_%C3%A0_pipe.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu