Faïence de Varages

La faïence de Varages est une production céramique apparue en 1695 dans le village de Varages, dans le département du Var.



Catégories :

Faïence - Céramique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Retour à l'accueil · Le village de Varages · Musée des faïences de Varages · Evénementiels · Les faïences actuellement à Varages · La boutique du musée... (source : musee-faience-varages)
  • Après trois siècles sans interruption, les faïences de Varages sont toujours... (source : varages)

La faïence de Varages est une production céramique apparue en 1695 dans le village de Varages, dans le département du Var.

Paire de vases tulipiers de la produit Saint-Jean à Varages, décor petit feu polychrome, hauteur=17cm. longueur=15cm. Musée de la faïence de Marseille.

Historique

Les potiers

Bien que la production potière de la région de Varages remonte certainement à l'antiquité, la première trace d‘acte mentionnant la présence de potiers dans le village date de 1588.
En 1634, le commerce de poterie est attesté. Avec la naissance de la technique faïencière au XVIe siècle et l'enthousiasme des notables pour cette céramique blanche, l'ensemble des poteries seront reconverties progressivement en faïenceries. [1]
D'autres villages de la région, comme Salernes, s'essayeront au XVIIIe siècle à la production faïencière avant de se spécialiser dans la tomette.

Origine de la faïence de Varages

Le mérite en revient à Maître Gaspard Fazende, marchand du lieu de Marseille. Ce papetier avait laissé à ses frères le soin de conduire les moulins et s'était établi à Marseille comme marchand. Il montait de Marseille vers Moustiers-Sainte-Marie des balles de chiffons, du plomb et de l'étain, nécessaires à l'industrie naissante des faïenciers Clérissy.
De Moustiers, il descendait le papier et les premières faïences. Il faisait escale à Varages qui se trouvait sur son chemin.
Le 8 mai 1676, il épouse une demoiselle Armand. En 1690, le jeune Etienne Armand, son neveu, entre en apprentissage à la faïencerie de Saint-Jean du Désert (quartier de Marseille) chez François Viry, faïencier. [2]

En 1695, il est de retour à Varages. Il conclut un marché avec Gaspard Fazende : Etienne louera à Jeanne Florens, la veuve du potier André Ferrat, une partie de maison, four et boutique qu'elle possède quartier du Pont. L'acte est signé le 24 mars 1695.
La faïencerie est toujours à mettre sur pied mais Fazende y pourvoira. Il financera l'outillage et les matières premières. Etienne de son côté s'engageant à lui céder toute sa production à un prix déterminé. En même temps il reconnaît n'être dans l'affaire que le prête-nom de son oncle. [3]

Deux magnifiques plats datés et signés au dos "Fait par moi E Armand a Varages" nous sont parvenus de cette époque. [4]

Le musée des faïences de Varages

Installé dans l'ancienne demeure du général d'Empire Gassendi, le musée retrace la production faïencière de Varages depuis la fin du XVIIe siècle. Il offre aux visiteurs un espace de plus de 250 m² sur trois niveaux, qui abrite une présentation des techniques de fabrication et une collection de plus de 1000 pièces.

Le rez-de-chaussée est consacré à la présentation des différentes techniques de fabrication, d'émaillage et de décoration, mais aussi de leurs mutations. Les deux étages supérieurs sont consacrés à l'exposition de la collection et montrent l'évolution décorative et artistique de Varages de 1695 à nos jours.

Notes et références

  1. Faïencerie de la Belle epoque - Varages
  2. après contrat signé chez Me Fabron, notaire à Marseille le 31 juillet 1690.
  3. Source : Faïences et Faïenciers de Varages, Paul Bertrand
  4. Musée des faïences de Varages

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : varages - faïence - marseille - production - musée - faïenceries - 1695 - village - potiers - première - technique - faïencière - fazende - faïenciers - armand - etienne - signé - céramique - saint - jean -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fa%C3%AFence_de_Varages.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu