Faïencerie de Lunéville-Saint-Clément

La Faïencerie de Lunéville - Saint-Clément est l'héritière des prestigieuses faïences de Lorraine depuis le XVIIIe siècle : le Lunéville et le Saint-Clément



Catégories :

Faïence - Céramique - Culture lorraine

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Magasin d'usine Manufacture des faienceries, ZA des Faïenceries – 1, ... manufacture présente une rare collection de faïences de Lunéville, Saint-Clément, ... (source : magasins-usine)
  • Cet ouvrage retrace l'histoire de ce décor au chinois et son évolution, sur les faïences de Lunéville, Saint-Clément, Moyen et Rambervillers, ... (source : assocfaience54.free)
  • Les faïenceries de Lunéville - Saint-Clément furent fondées par Jacques Chambrette au XVIIIe siècle. Elles connurent un vif succès grâce à la présence de la... (source : luneville)

La Faïencerie de Lunéville - Saint-Clément est l'héritière des prestigieuses faïences de Lorraine depuis le XVIIIe siècle : le Lunéville et le Saint-Clément

Statuette "femme couronnant un musicien" - Terre de Lorraine à émail stannifère, Lunéville ou sa région, vers 1770-1780, hauteur à peu près 12 cm - Musée national de céramique, Sèvres (Hauts-de-Seine, France) - Inv n° MNC 3756
Plat en faïence de Luneville, modèle Pervenche K § G, début XXe siècle
Assiette en faïence de Luneville, détail du décor, modèle Andilly pour la Samaritaine,

Historique

L'histoire de la manufacture de Lunéville commence en 1730, quand Jacques Chambrette crée une première faïencerie à Lunéville. Après avoir mis au point la Terre de Pipe, terre donnant une faïence fine et blanche, Chambrette crée une seconde manufacture à Saint-Clément en 1740.
À la mort de Jacques Chambrette, son fils Gabriel reprend les manufactures. Le titre de Manufacture Royale de Lunéville est accordé par Stanislas Leszczyński le 3 mars 1758.

Deux manufactures royales

Au milieu du XVIIIe siècle, la manufacture de Lunéville produit la faïence de la cour de Lunéville. En 1763, l'architecte Richard Mique prend possession de la manufacture de Saint-Clément et produit pour la cour de Versailles des vases de style Louis XV. Les manufactures seront scindées pendant plus d'un siècle.

La faïencerie passe dans le patrimoine de la famille Thomas qui perpétuera cette tradition pendant tout le XIXe siècle, entre autres avec la participation de Charles puis Émile Gallé.

Elle devient la propriété des familles Keller et Guérin dont la marque, K § G, mondialement connue, restera liée à la Manufacture Royale de Lunéville.
La production devient industrielle après 1870, tout en conservant un atelier artistique.

Expansions et fusions

1892 sera l'année de réunification des manufactures qui dominent alors le marché Français.

Dès 1922, Théophile Fenal, propriétaire de la faïencerie de Badonviller, prend les manufactures de Lunéville - Saint-Clément. La production artistique des frères Mougin puis Géo Condé confirmeront la renommée des faïenceries.

Le groupe s'unit ensuite à la faïencerie de Sarreguemines et continue à la fois la production spécifique de chaque style de faïence mais aussi la production artistique.

En 2006, Faïence et Cristal de France, propriétaires de la faïencerie de Niderviller, de la cristallerie de Vallérysthal et de la verrerie de Portieux prennent aussi possession des faïenceries de Lunéville-Saint-Clément. Un nouveau groupe qui perpétue le savoir-faire des arts du feu Lorrain est né : Terres d'Est.

Caractères stylistiques

cachet Luneville K § G (Keller § Guerin), début XXe
Cachet Luneville, début XXe

Le Lunéville

Le Saint-Clément

Notes et références


Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : lunéville - manufacture - saint - clément - faïences - faïencerie - terre - production - luneville - chambrette - modèle - début - xxe - jacques - royale - artistique - groupe - lorraine - xviii - histoire -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fa%C3%AFencerie_de_Lun%C3%A9ville-Saint-Cl%C3%A9ment.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu